quarta-feira, 14 de março de 2012

KADHAFI - LATROCÍNIO INTERNACIONAL - "Roubo seguido de morte"

KADAFI DEU A SARKOSY 50 MILHÕES EUROS - PROPINA

O assassinato de KADAFI E SEUS FILHOS, FOI QUEIMA DE ARQUIVO, E, O DINHEIRO DO POVO LÍBIO DEPOSITADO NA FRANÇA,  S U M I U ! Foi LATROCÍNIO INTERNACIONAL - "Roubo seguido de morte"

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.
18h11 lu
Kadhafi, financier de Sarkozy ? Info reprise dans le monde entier
Par Gilles Klein le 14/03/2012

Les accusations de financement de la campagne présidentielle 2007 de Nicolas Sarkozy par Kadhafi dans une note évoquée par Mediapart ont été reprises dans de nombreux pays, du Canada à l'Autriche, de la Malaisie à la Finlande. Mais comme le souligne Mediapart, qui a fait le décompte de quelques reprises internationales, l'info n'a pas franchement bouleversé la campagne en France, alors qu'elle est parue dans le monde entier.


"La police enquête pour savoir si le Président français a touché 50 millions d'euros du tyran libyen Mouammar Kadhafi", titre aujourd'hui le quotidien finlandais Iltalehti.
nouveau media


"Kadhafi «a mis 42 millions de livres dans la campagne présidentielle de Sarkozy»", assure le britannique Daily Mail, en utilisant des guillemets, pour bien souligner que les accusations sont sourcées. "Sarkozy et Kadhafi - une amitié à 50 millions d'euros", affirme aussi, sans prendre de précautions particulières, Nezavisimaya Gazeta (Russie).

nouveau media
nouveau media

"Un secret libyen sorti de la tombe vient hanter Sarkozy", titre en page 3 le réputé Globe and Mail (Canada), en précisant qu'aucune preuve ne vient pour l'instant étayer ces accusations, avant de citer la réponse de Sarkozy à Laurence Ferrari sur TF1 : "S'il a financé, je ne lui en ai pas été reconnaissant", en faisant allusion à l'intervention militaire, menée notamment par la France, contre le régime de Kadhafi. L'article canadien se termine par une mention de l'affaire Karachi, ces rétrocommissions sur la vente de sous-marins au Pakistan qui auraient pu financer la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995.

The Star (Malaisie), reprend lui aussi le démenti de Sarkozy, et affirme carrément entre guillemets, en titre : "Pas de financement de Kadhafi".
nouveau media


nouveau media

 

La Tribune de Genève (Suisse) mentionne, elle, le démenti de Ziad Takieddine, qui aurait été à l'intermédiaire de ce financement. Prudente, comme Die Presse (Autriche), elle tourne son titre de manière interrogative.
nouveau media nouveau media


L'affaire est reprise dans bien d'autres pays : voir le quotidien espagnol El Pais et l'italien Il Fatto Quotidiano. Les autres mentions de l'article de Mediapart sont nettement plus succinctes : une brève dans le New York Times. Et bien d'autres dans le San Jose Mercury News (Californie), en Inde dans l'Hindustan Times et le Times of India , en Chine avec le South China Morning Post, en Australie avec The Australian, le Sydney Morning Herald et The Age, aux Philippines avec le Philippine Star qui a repris une dépêche AFP, ou au Danemark avec le Berlingske Tidende.

Nenhum comentário:

Postar um comentário